A la rencontre de Nicolas Marty

Partageons nos émotions !

A la rencontre de Nicolas Marty

Alors que le groupe attaque sa quatrième semaine de préparation, nous sommes allés aujourd’hui à la rencontre de Nicolas Marty, l’un des nouveaux joueurs arrivés cette saison.
Entre deux séances d’entrainement, Nico nous raconte ses premières semaines de préparation, avant d’évoquer son arrivée au club.

Nico, vous avez joué samedi votre premier match de préparation contre Pouzauges. Quelle analyse tu peux tirer de cette rencontre ?
Pour moi ça a été un match très intéressant et très instructif de part le fait que l’on a beaucoup travaillé la défense jusqu’à présent. On a pris que 24 buts donc pour moi c’est quand même positif et ça nous montre que quand on travaille il y a du résultat. D’un autre côté on a mis 27 buts, ce qui est pas mal du tout ; après on manque un peu d’automatisme, de variété et d’engagement ; ce qui est normal parce que l’on a touché le ballon il n’y a pas si longtemps que ça. Pour moi un match très prometteur, très encourageant et qui nous montre que si on travaille et que l’on reste sérieux ça pouvait nous promettre de belles choses.

Il s’agissait du premier match depuis fin février. J’imagine que ça fait du bien de pouvoir retrouver ces sensations après une aussi longue période…
C’est clair ça fait beaucoup de bien et aussi bizarre parce que les trêves ne sont jamais aussi longues. Il faut se réadapter, retrouver les automatismes… C’est vivifiant de retrouver le jeu et le ballon.

Comment tu te sens au moment d’attaquer ta quatrième semaine de préparation à l’US ?
On a beaucoup travaillé physiquement au cours de ces premières semaines. Il y a eu un peu de fatigue qui a été accumulée mais là ça va mieux ; on a commencé à reprendre le rythme, on arrive avec un peu plus de rythme dans les jambes. C’est toujours un immense plaisir de venir à l’entrainement et s’entraîner.

Tu fais partie des nouveaux joueurs arrivés cet été. Comment se passe ton intégration ?
On m’a déjà posé la question plusieurs fois et c’est vrai que je disais que c’était le club dans lequel j’ai été le mieux intégré ; soit par les joueurs, le staff ou les bénévoles, vraiment aucun accroc. J’ai été agréablement surpris parce que l’on sait pas toujours comment ça va se passer, il y a toujours un peu d’appréhension mais voilà maintenant ça fait trois semaines que je suis là et soulagé que ça se soit bien passé.

Quelles sont tes premières impressions sur le groupe ?
Elles sont très positives. Je pense que l’on a un très bon groupe. Si on travaille bien, que l’on reste sérieux comme on l’a été sur les trois premières semaines, on peut faire de très belles choses ensemble.

Et tes premières impressions sur la ville ?
Pour le moment j’ai pas encore eu trop le temps de la découvrir mais j’ai été agréablement surpris par ce que j’ai pu voir. Je trouve que c’est une très belle ville, pas très grande. Je me suis promené hier soir, il y a de beaux endroits, c’est très sympathique. De ce que j’ai pu voir pour l’instant c’est une ville très agréable à vivre.

Comment tu occupes tes journées entre les séances d’entrainement ?
En ce moment je me repose et je récupère beaucoup parce que la préparation est très exigeante mais après au-delà de ça j’en profite du coup pour découvrir la ville, profiter de ces belles journées de fin d’été. J’aime beaucoup regarder aussi des séries et des films donc j’aurai plus de temps je me consacrerai à ça.

Histoire d’en savoir davantage sur toi, peux-tu te présenter ? Nous raconter ton parcours ? Quelles études tu as suivi ?
Je suis originaire de l’Ariège. D’un point de vue scolaire j’ai eu un Bac en Économie. J’ai fait toutes mes études dans la gestion de projets, le management, les ressources humaines. Quand je suis arrivé à Toulouse j’ai passé un BTS dans ce secteur et après j’ai validé une licence. Là j’ai récemment validé un Master en gestion de projets et plus généralement en ressources humaines.
Handballistiquement, j’ai commencé à jouer en Ariège à Saint-Girons. Je suis ensuite parti à Balma où j’ai joué en -18 France et fait mes premières années en Senior. A la suite de ça je suis parti au centre de formation du Fenix Toulouse et l’année dernière j’étais à Pau-Nousty avant d’arriver cette année ici.

Comment tu te décrirais ? Ton profil de joueur ? Tes atouts ?
Je suis un joueur assez atypique de par mon petit gabarit. Cette année je me partage entre l’aile gauche et le demi-centre. Je pense que je vais pouvoir apporter de la vitesse dans le jeu. J’ai une bonne vision du jeu donc je pense que ce sera ça mon plus. Ce qui me décrit surtout c’est que j’aime beaucoup travailler pour mes coéquipiers, je suis plus passeur que buteur. Mon atout principal c’est ça, mais je vais quand même travailler plus pour essayer de marquer plus, d’être encore plus dangereux pour pouvoir apporter plus de danger dans le jeu.

Quelles sont tes ambitions personnelles pour cette nouvelle saison ?
De m’intégrer le plus rapidement à l’équipe et surtout au projet de jeu. Travailler dur pour apporter le maximum à l’équipe et je pense que c’est dans ces conditions que l’on arrivera à atteindre les objectifs que l’on s’est fixés.


2 réponses

  1. Jean BARBOT dit :

    Bravo Nicolas.
    Tu es un bosseur…soit le bienvenu à l’US.
    …..LES SUPPORTERS sont là.

  2. FRANCK LAGARDE dit :

    La famille Lagarde en Ariège est super fière de toi…
    On te souhaite le plus grand des épanouissements dans ce nouveau club.
    Félicitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *